De Nîmes à Paris en voiture électrique avec le Kia e-Niro 64 kWh

borne ionity

Durant ces vacances de la Toussaint, nous avons décidé de tenter l’expérience ultime, une folie selon certain, rejoindre la capitale et parcourir plus de 750 km, dont une grosse partie sur autoroute, avec notre Kia e-Niro (version 64 kWh), afin de passer une semaine de vacances pour visiter Paris et sa région. Nous partons donc ce lundi matin d’automne, à 06:30 et (re)chargés à bloc, prêt à avaler le bitume. Le but de cet article est d’être le plus factuel possible et de vous donner les vrais chiffres, notamment sur nos consommations et le coût des différentes charges afin de vous faire une idée par vous même.

Arrêt sur la borne de recharge CNR de Vienne

On arrive avec 50% de batterie à la borne Latitude 45, nord de Valence et après avoir parcouru environ 190 km. Nous avions planifié notre itinéraire et nos arrêt avec ABetterRoutePlanner qui avait été beaucoup plus pessimiste (peut-être dû à un mauvais réglage de notre part). Avec autant de batterie restante, nous décidons de continuer notre route jusqu’à Vienne pour une recharge sur une borne CNR, située en dehors de autoroute mais complètement sur le trajet, il est 08:50 du matin, nous avons roulé 2 heures et 20 minutes, parcouru 244 km. C’est l’heure du petit dej’ !

Borne CNR de Saint-Romain-en-Gal

VitesseDuréekWh récupérésCoût *Prix du kWh
44 kWh46 min34 kWh5,70€0,17€
borne cnr
Le réseau des bornes de recharge CNR en Vallée du Rhône, c’est une vingtaine de bornes avec un énergie 100% renouvelable.

Cette borne de recharge se trouve en dehors de l’autoroute sur la commune de Saint-Romain-en-Gal, très proche de Vienne. Facile à trouver, elle est située sur le parking d’une piscine publique, à proximité il n’y a pas grand chose si ce n’est le Musée Gallo-Romain de Saint-Romain-en-Gal. Aux alentours, pour se restaurer, vous trouverez le restaurant Ninkasi ! A cette heure matinale, nous sommes bien content d’avoir prévu le petit déjeuner, nous patientons ensuite aux alentours de la voiture…

Pause repas à proximité de la borne Izivia de Pouilly en Auxois

Située à 50 mètres d’un McDonald’s, cette borne est idéalement placée pour une pause repas ! Arrive après nous, une belle Audi e-Tron, l’occasion de discuter avec son propriétaire. Malheureusement ce dernier attendra que l’on ai finit notre charge, les bornes Izivia étant, pour la plupart, isolée et ne permette qu’une charge à la fois. On prends conscience des limites du réseau de recharge, qui devra absolument se développer à l’avenir, si tout le monde veut pouvoir charger dans des temps raisonnables. C’est aussi dans ces moments-là qu’on prend conscience de l’avantage commercial indéniable de Tesla avec son propre réseau de Superchargeur, pour l’instant, accessible uniquement aux propriétaires de Tesla.

Borne Izivia (Corri-door) Pouilly-en-Auxois

VitesseDuréekWh récupérésCoût *Prix du kWh
43 kWh1h07 48 kWh19,18€0,40€

Un café pour une recharge rapide sur l’air de la Couline

Borne Izivia

Par sécurité, nous décidons de nous arrêter sur cette aire d’autoroute afin de récupérer quelques kWh… 25 minutes, c’est le temps idéal pour une pause pipi et éventuellement un café ! Ça passe vraiment très vite…

Borne Izivia (Corri-door) Précy-sur-Vrin

VitesseDuréekWh récupérésCoût * Prix du kWh
43 kWh24 min17 kWh7,30€0,43€

Quel est le coût de ce trajet tout électrique ?

Quelques calculs pour comprendre…

  • Durant ce trajet la voiture a consommé 19,6 kWh au 100 km soit 147 kWh consommés pour la totalité de ce trajet de 750 km.
  • Nous avons donc fait 3 recharges pour un montant de 32€ et 99 kWh récupérés.
  • On complète donc la charge restante de 48 kWh par une recharge « domestique » a 0,15€ du kWh (pour simplifier le calcul) soit ~ 7€

Nous arrivons donc à un coût de 5,20€ au 100 km, ce qui est bien mais pas extraordinaire. Ce résultat est plombé par les bornes Izivia qui sont loin d’être les plus économiques…

Et la durée du trajet ?

Les recommandations de la sécurité routière concernant la fatigue au volant sont très claires, toutes les 2 heures de conduite « une pause s’impose » 🙂 Ce qui tombe bien, car ça correspond aussi à nos pauses de recharges de batterie. La première pause a duré 30 minutes de plus qu’une pause classique, la seconde 10 minutes de plus (en considérant qu’une pause pour manger dure 1 heure) et la dernière pause 5 minutes de plus qu’une pause « classique ».

La durée de ce trajet a donc été de seulement 45 minutes de plus qu’un trajet en thermique qui n’aurait pas eu besoin de s’arrêter pour faire le plein sur un trajet de 750 KM ! Ça reste très acceptable.

Paris et ses alentours en voiture électrique c’est (presque) que du bonheur

Pour l’hébergement, nous avons choisi deux Airbnb, dans les deux cas, nos hôtes nous on très généreusement autorisé à recharger gratuitement notre voiture sur une prise CRO, un grand confort !

Sur Paris, de nombreux parking proposent de se charger gratuitement ! L’apothéose au Parc Astérix qui met à disposition pas moins de 12 bornes de recharges gratuites, situées au niveau des hôtels…

Sur Paris, l’utilisation d’une voiture électrique est très confortable, que ce soit dans les bouchons (consommation presque nulle) ou pour se garer car de nombreux parking proposent des places réservées à la recharge. Malheureusement encore beaucoup d’incivilités que ce soit des possesseurs de voiture thermique ou des hybrides rechargeables qui gluent ces places réservées à la recharge, sans honte… La palme reviendra à ce possesseur d’une Dacia Sandero diesel qui a refusé de bouger sa voiture qui nous empêchait de nous charger, malgré nos injonctions ! Vivement que la loi soit respecté et que la mise en fourrière des voitures non branchées soit systématique…

Un trajet retour en voiture électrique bien plus efficient !

Borne Ionity Saint Albin

Je ne détaille pas le retour mais avec seulement 2 arrêts, dont l’un sur la toute nouvelle borne de recharge Ionity sur l’aire de Macon Saint Albin et l’autre à la borne de recharge CNR de Montélimar (Palais des Congrès) nous récupérons 46 kWh sur la borne Ionity pour 8€ en quelques minutes et 33 kWh pour 5,70€ sur la CNR.

Sur le retour, avec ces deux charges, Ionity et CNR nous arrivons à avoir un coût de 4€ au 100 km, sur le réseau autoroutier, ce qui commence à devenir intéressant !

En conclusion, beaucoup de positif, nous avons, (par chance ? ou parce que le réseau se fiabilise ?) évité les bornes défectueuses ! Nous ne nous sommes à aucun moment, limité dans notre vitesse et avons respecté les limitations (130 km/h sur autoroute). Un conseil, si vous le pouvez, évitez cependant les bornes Izivia qui ont un coût au kWh important, privilégiez les bornes Ionity qui, selon moi représentent l’avenir. Avec un coût forfaitaire de 8€ vous pourrez chargez votre voiture à une vitesse allant jusqu’à 100 kWh ! Ces bornes Ionity sont installées par 4 ou 6 par conséquent, à l’heure actuelle il y aura toujours de la place pour se brancher sans attendre…

* Le coût de la recharge s’entend avec la carte Kiwhi pass que nous avons utilisé exclusivement durant tout notre trajet (sauf Ionity) – En effet, lorsque nous avons acheté notre KIA, le concessionnaire nous a offert un crédit de 150€ sur la carte Kiwhi. Il est possible d’obtenir des tarifs différents (à la hausse, comme à la baisse) en fonction de la carte de recharge que vous utiliserez.

Sum [fr] © 1337 — Merci à Roxane